Latest Posts

Comprendre la réforme du congé parental partagé

Comprendre la réforme du congé parental partagé

 


Chers parents et futurs parents concernés par le congé parental, voici les grandes lignes du texte sur la réforme du congé parental partagé votée définitivement à l’Assemblée Nationale le 1er décembre 2014.
Nous attendons les décrets d’application pour plus de précisions mais voici ce qui peut déjà être dit :
La réforme ne concerne pas les bébés déjà nés ni ceux qui naîtront d’ici au 31 Décembre 2014.
Seuls les bébés qui naîtront à partir du 1er janvier 2015 et leurs parents sont concernés
Et encore, nous ne sommes pas absolument certains de cette date. C’est celle qui a été annoncée par le gouvernement mais étant donné que nous sommes déjà mi-décembre et qu’il n’y a encore aucun décret d’application de publié il se pourrait (mais nous ne voulons donner de fausse joie à personne) que la date réelle d’application soit plus tardive, peut-être seulement pour les bébés nés après le 1er avril 2015.
ATTENTION : le droit du travail ne change pas. C’est à dire qu’on pourra toujours être en congé parental jusqu’aux 3 ans de son enfant, l’employeur étant tenu de vous garder votre poste pour vous le rendre après la fin de votre congé parental.
Ce qui est modifié c’est la durée de versement de l’allocation de congé parental. Cette allocation qui s’appelait CLCA (Complément de Libre Choix d’Activité) change de nom et s’appellera PREPARE (Prestation Partagée d’Education)
Pour les bébés de rang 1, chaque parent pourra toucher 6 mois d’allocation de congé parental (390 € si on arrête complètement de travailler). Ces 6 mois s’entendent après le congé maternité soit jusqu’aux 15 mois environ de l’enfant si on a congé maternité + 6 mois d’allocation pour la maman + 6 mois d’allocation pour le papa. Si l’un des parents ne prend pas ses 6 mois, l’autre ne peut pas les prendre à la place.
Pour les deuxième bébés d’une famille (et pour tous les bébés suivants), un parent ne pourra toucher l’allocation de congé parental que jusqu’au 2 ans de son enfant. Pour bénéficier de l’allocation jusqu’aux 3 ans de l’enfant, l’autre parent devra prendre les 12 derniers mois. Si le 2ème parent ne prend pas ces 12 mois, ils seront perdus.
Attention : les parents de jumeaux et plus ne sont pas concernés par la réforme (3 ans d’alloc possible pour 1 seul parent)
Un parent solo non plus (idem).
Il y aura quelques rares dérogations (par exemple si l’un des deux parents n’a pas l’ancienneté nécessaire pour bénéficier du congé parental).
Nous remettrons un article sur ce site internet dès la publication des décrets d’application.
Le gouvernement a reconnu que 20% des pères au maximum pourraient prendre le relais des mères pour la dernière année de congé parental. La réforme va donc créer un afflux massif de demandes de modes de garde. Rappelons que près de 500.000 parents prennent chaque année un congé parental et que le gouvernement n’a prévu que 275.000 nouvelles solutions d’accueil (100.000 places de crèches, 100.000 places chez des assistantes maternelles et 75.000 places de scolarisation précoce dès 2 ans).
Depuis l’annonce de ce projet de loi par Najat Vallaud Belkacem en 2012, des milliers de parents se sont mobilisés sur Facebook. Cette réforme est tellement absurde pour les familles concernées (notamment les 80% d’entre elles qui ne pourront pas partager le congé parental), pour les modes de garde (qui malgré la création de nouvelles places seront saturées de demande) et pour les finances publiques (un enfant gardé en crèche coûte 3 fois plus de subventions publiques qu’un enfant gardé dans le cadre du congé parental) que nous avons de très bonnes chances d’obtenir gain de cause à un moment ou à un autre (le plus tôt sera le mieux bien sûr) que nous allons bien sûr poursuivre la mobilisation. Nous mettrons à jour ce blog à chaque fois que nécessaire. Pour suivre l’actu au jour le jour sur le congé parental, vous pouvez aussi nous rejoindre sur Facebook

 

Qui sont les bébés révoltés?

 

Il y a presque 2 ans, la ministre des droits des femmes de l’époque, Najat Vallaud Belckacem annonçait son souhait de partager obligatoirement entre les deux parents le congé parental.

De ma maison, j’ai alors ouvert une page à ce sujet une page facebook : Congé parental et projet de loi qui compte aujourd’hui prés de 14000 parents de bébés révoltés.

Au cours de cette aventure, 3 autres mamans se sont jointes à moi. Des présentations s’imposent.

Linda, moi-même!! Maman de 2 garçons, actuellement en congé parental. Je suis à la base une commerciale, mais depuis quelques mois, une vraie militante pour défendre la cause des parents. Je n’arrive pas à me faire à l’idée que nous allons enlever un droit fondamental aux parents de pouvoir concilier vie pro et vie familiale.

Marie Laure, Présidente du  Mouvement Mondial des mères  , mère de 4 enfants. Elle participe activement sur Paris à nous faire entendre auprès des politiques, elle est notre fondation sur ce sujet si je peux dire!! En dehors de son association, elle est conseillère en innovation à temps partiel. Elle est passionnée par la conciliation vie professionnelle et vie familiale… vous comprendrez donc qu’elle a rejoint le combat il y a deux ans avec joie…. mais non que dis je! Elle se battait déjà contre une future réduction du congé parental en 2009, alors qu’ils envisageaient déjà de le réduire.

Amaya, mariée, deux enfants. Assistante commerciale/polyvalente actuellement en congé parental. Elle témoigne  » Lorsque j’ai entendu parler de cette réforme pour la première fois en 2012, mon mari était artisan. J’ai tout d’abord était choquée par cette mesure qui rendait impossible l’accès aux 3 ans complet de congé parental pour les couples d’artisans, commerçant, libéraux… Comment mon mari pouvait-il fermé son entreprise 6 mois pour s’occuper d’un bébé ? IMPOSSIBLE. J’ai donc rejoins la page @Congé Parental, et projet de loi que j’ai trouvé sur Facebook pour obtenir des infos, échanger avec d’autre maman et tenter de faire entendre nos voix à plusieurs. L’année suivante, au lieu d’un partage de 6 mois, le gouvernement a envisagé un partage à égalité 18 mois chacun. Cela est tombé au moment où mon époux a fermé son entreprise et qu’il venait de retrouver un nouvel emploi. De nouveau, si nous aurions du partager ce temps, cela aurait été impossible pour nous car mon mari, nouvellement employé, n’y aurait pas eu le droit. Pendant ce temps, je m’étais beaucoup investie en tant que likeuse en fournissant des photos/montages à Linda de manière spontanée pour animer sa page. Elle m’a demandé par la suite de rejoindre l’équipe de façon officielle. »

Anne, maman de 4 enfants de 1 an à 11 ans, en congé parental depuis l’arrivée de son petit dernier. A 36 ans, elle a d’abord consacré une grande partie de son temps à sa carrière. Elle a exercé pendant 15 années, d’abord son métier d’assistante sociale auprès des plus démunis et dans le secteur médical, puis elle est devenue Directrice d’Etablissements sociaux et médico-sociaux.Avant son congé parental, elle dirigeait une association de lutte contre le VIH/SIDA, son premier combat, travaillant à plus que temps plein et ne voyant pas beaucoup ses enfants grandir,Anne a rejoint l’équipe des #bbrevoltés en 2013, consternée de voir que le gouvernement osait essayer de faire des économies sous couvert d’égalité Homme/femme.

Les bébés révoltés, c’est donc l’association de 4 mamans d’horizons différents qui ont décidé d’unir leurs différences, pour en faire une force. Nous sommes 4 mamans, mais pas que, depuis 14 000 parents nous ont rejoins, 14000 parents qui souhaitent se faire entendre, qui espèrent pouvoir garder leur libre choix au sein de leur couple, des mamans, des papas, des familles!

Les bébés révoltés, c’est aussi, famille d’en France, familles d’Europe, le mouvement mondial des mères qui nous ont rejoint pour former ce collectif, ce collectif, qui est le vôtre :

 

Le collectif des bébés révoltés.

Ce blog, servira à vous informer des avancées, mais aussi à vous donner les infos pour mieux appréhender votre congé parental, répondre à vos questions, vous donner les actions à suivre…. ce site regroupera tout ce qui touche de prêt ou de loin, le congé parental.

A bientôt.

(suite…)